Facebook
Instagram
Pinterest
Québec

Je m’ennuie de mon Québec!

21 juin 2017

Je suis dans une période où j’ai vraiment le goût d’aller à Québec. Je m’étais promis d’y aller cet été, mais les billets d’avion étant hors de prix, je ne croirais pas être capable de tenir ma promesse. C’est pourquoi aujourd’hui j’avais envie d’écrire un texte sur les raisons qui font que j’aime tant Québec et que malgré toutes les villes que j’ai eu la chance de visiter, ça reste la number one dans mon cœur!

La poutine et les hot-dogs steamés

C’est sûr que la première chose serait en lien avec la nourriture, ha! Deux steamés avec une mini poutine : le rêve. Tsé dans un casse-croûte, le long de la route, qui sert des frites bien graisseuses. Je suis clairement en train de me donner faim en écrivant ça… À la limite, la poutine je peux en avoir ici, mais pas des hot-dogs vapeurs. Le plus près que j’ai trouvé c’est au Ikea, mais ça ne goûte absolument pas la même chose…

poutine, québec

Je regardais mes photos voir si j’en avais une de poutine et j’ai tombé sur celle-là: un grilled-cheese à la poutine. C’est tout. 

La centre-ville de Québec

Chaque fois que je marche dans le centre-ville de Québec je suis émerveillée. Je me sens toujours comme une touriste et j’ai souvent dit : « crime je comprends les gens de venir visiter Québec, c’t’écoeurant! » C’est beau autant l’hiver que l’été. L’architecture, l’histoire, les restaurants, l’ambiance, tout est là pour former une ville formidable. Ma période préférée est celle du Festival d’Été de Québec. Cela va faire deux ans que je le manque…habituellement j’étais sur les plaines tous les soirs de spectacles! J’étais toujours la motivée à essayer de convaincre toute la famille à m’accompagner aux shows!

québec

Non, mais ça ne peut pas être plus cute!

Le chalet

Être au chalet, à trois heures dans le bois où le signal cellulaire ne rentre pas, où il y a un lac pour faire du ponton et se baigner et où on peut faire du quatre-roues me manque énormément. Même si des fois je vais dans la campagne chinoise, il n’y a rien de comparable au sentiment que j’ai quand je suis au chalet familial. Là-bas, on a la sainte paix. Pas de réseaux sociaux à s’occuper ni de textos à répondre; ça fait du bien une fois de temps en temps! Pis on va se le dire, quand tu es si creux dans le bois, la douche n’est pas aussi nécessaire qu’en ville et j’aime ben ça, ha! Faire des feux de bois le soir et chanter des chants scouts ça me manque beaucoup, même si j’ai souvent peur des bruits de la forêt quand il fait nuit!

Ma famille et mes ami.e.s

Le dernier, mais non le moindre : je m’ennuie de ma famille et de mes ami.e.s! Une chance que Facebook existe et que je peux rester facilement en contact avec tout le monde. Si ça n’existait pas, je ne crois pas que j’aurais été capable de vivre en Chine. Ma famille et moi on s’écrit pratiquement tous les jours sur Messenger et grâce aux conversations de groupe sur Facebook avec mes ami.e.s, je reste au courant de tous les potins. En fait, c’est tout comme si je n’étais jamais partie, et c’est l’fun comme sentiment. Par contre, il n’y a rien comme voir les êtres aimés en chair et en os! Et puis, j’ai d’autres ami.e.s qui sont moins fervent.e.s de réseaux sociaux, alors veut veut pas, on se donne moins de nouvelles! En tout cas, je m’ennuie de mon monde en titi!

Bref, depuis que je suis partie j’apprécie 100 fois plus ma ville natale. Je me souviens, pendant le temps des fêtes quand je suis retournée à Québec, je buvais un café Tim Hortons en chauffant le 4×4 à ma sœur et crime que je me sentais bien! Ça à l’air niaiseux dit de même, mais je me souviens encore du sentiment que j’avais, ha! Ça pouvait pas faire plus typique 🙂 .

(J’ai écris un article semblable pour Ton Petit Look et il est juste ici ! )

Previous Post Next Post

You may also like

Leave a Reply

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial